La communauté de Dunkerque

Un lieu de vie

Au 1er janvier 2014, 37 compagnons et compagnes étaient présents dans la communauté. 61 compagnons ont été accueillis durant l’année et 54 sont sortis.
L’accueil de ces personnes est dit « inconditionnel », c’est-à-dire qu’il s’effectue sans critère de distinction (d’origine, de religion, d’opinion politique etc.).

Chacun est libre de rester aussi longtemps qu’il le souhaite. Une durée de séjour peut aller de quelques jours à toute une vie. Pour certains, il s’agit d’un passage vers un nouveau projet de vie, pour d’autres, une alternative de vie, un véritable choix de vie.

Un lieu de travail

En échange de cet accueil (hébergement, allocations hebdomadaires, soins, repas, vacances, etc.) les compagnons travaillent pour la Communauté dans le respect du mot d’ordre de l’Abbé Pierre « aider premier le plus souffrant ». Car, si la communauté fonctionne comme une entreprise classique dans la mesure où elle génère un chiffre d’affaires, son activité a pour seule ambition de pratiquer la solidarité et de permettre à des personnes accidentées de la vie de se reconstruire. Pour ce faire, le mode de fonctionnement fait appel à un large panel de compétences telles que la mise en place d’une équipe de tri, de vente, de ramassages camion, de réparation, de valorisation etc.

Un lieu de solidarité

Les compagnons sont accompagnés pour retrouver le chemin du travail et d’insertion dans la société. Ils y trouvent des  cours d’alphabétisation, une assistance sociale, des bénévoles à leur écoute, du soutien moral et surtout un lieu d’accueil chaleureux…

Une communauté ouverte au monde. Grâce au pass culture de la ville de grande synthe, les compagnons pourront bénéficier de nombreux spectacles et concerts.